chaussure de sécurité électricien

Quelles chaussures de sécurité un électricien doit-il utiliser ?

Chaussure de sécurité électricien : que faut-il savoir?

Même si le métier d’électricien requiert l’utilisation de chaussures de sécurité spécifiques, il n’existe pas des modèles à proprement parler pour ce métier.

Néanmoins, le respect de certaines normes et caractéristiques est fondamental lorsqu’il s’agit de choisir une paire de chaussures de sécurité pour un électricien.

Il s’agit d’éviter les accidents de travail et de bien comprendre quelles sont les normes de sécurité requises.

Le milieu et le domaine dans lesquels la personne travaille doit également être pris en compte.

idée chaussure électricien

Facteurs influençant le choix de chaussures de sécurité pour électricien

Le choix de chaussures de sécurité spécifiques pour le métier d’électricien dépend des équipements et du milieu inhérents au secteur professionnel de la personne.

Dans un milieu caractérisé par une forte conductivité électrique, la personne doit choisir une chaussure aux caractéristiques d’isolation totale ou de dissipation de l’électricité statique vers la terre.

D’autre part, plusieurs facteurs influencent l’isolation ou la conductivité des chaussures.

Il peut s’agir de la température du milieu, de l’usure de la semelle ou du genre de sol.

L’humidité des pieds du travailleur, de ses chaussettes ou encore du sol ou de l’air font également partie de ces facteurs.

Quelles sont les caractéristiques des chaussures de sécurité d’électricien ?

Lorsqu’on doit choisir un modèle de chaussures de sécurité électricien, il est donc nécessaire de faire attention à plusieurs caractéristiques et normes.

La norme ESD

La norme ESD se décline en fait en deux normes.

Chaussures dissipatrices

D’une part, la norme EN 61340-4-3 régit les chaussures de sécurité dont la résistance doit être située entre 100 kilos ohms et 100 mégas ohms.

On parle dans ce cas de chaussures de sécurité à décharges électrostatiques.

Également dénommés chaussures dissipatrices, ces modèles ESD comportent des caractéristiques permettant des décharges électriques potentielles.

Ces chaussures dissipatrices sont utilisées dans des secteurs il est nécessaire de garantir la protection de matériaux sensibles à l’électricité contre des charges statiques limitées.

Il peut s’agir, par exemple, de puces informatiques ou de semi-conducteurs.

Des secteurs tels que l’industrie de la chimie et des hautes technologies ont l’habitude d’employer des électriciens pour différents postes.

Dans ces domaines, les électriciens sont souvent confrontés à des risques électrostatiques.

Un électricien amené à exercer un poste dans un secteur industriel devra par conséquent choisir des chaussures de sécurité ESD respectant la norme EN 61340-4-3.

Chaussures ESD antistatiques

D’autre part, la norme ESD se décline également en norme EN 61340-5-1.

Celle-ci régit les chaussures de sécurité disposant d’une propriété antistatique précise.

En effet, pour cette norme, la résistance de la chaussure de sécurité doit être située entre 100 kilos ohms et 35 mégas ohms.

Cette norme EN 61340-5-1 est obligatoire pour que la personne bénéficie d’une protection face aux décharges électriques susceptibles d’abimer les chaussures.

Elle constitue en outre une protection face aux étincelles pouvant provoquer une explosion.

Ces chaussures antistatiques permettent le passage des charges statiques du corps vers le sol via la chaussure.

Leur semelle garantit une protection face aux tensions de réseau de courant alternatif allant jusqu’à 240 volts.

Toutes les chaussures de sécurité de la norme EN 345 possèdent une semelle statique standard.

Les chaussures de sécurité de la catégorie SB sont pourvues du code A lorsqu’elles sont antistatiques.

quelle chaussure de sécurité pour électricien?

Caractéristiques isolantes

Si vous êtes électricien, vous pouvez également opter pour des chaussures de sécurité pourvues de caractéristiques isolantes.

La norme EN 50321 encadre ces caractéristiques. Ces chaussures moins utilisées portent le sigle I.

Elles peuvent être utiles aux électriciens et autres travailleurs exerçant un poste où ils sont en contact avec des équipements électriques et des installations à haute tension.

Les caractéristiques d’isolation sont définies par deux classes électrique.

La première est la classe électrique 00.

La classe électrique 00 peut résister à des tensions alternatives maximales allant jusqu’à 500 volts et à des tensions continues maximales allant jusqu’à 750 volts.

La deuxième classe électrique est la classe électrique 0.

Celle-ci procure une protection face à des tensions alternatives maximales allant jusqu’à 1.000 vols et face à des tensions continues maximales allant jusqu’à 1.500 volts.

La conception d’une chaussure de sécurité isolante repose sur la protection offerte au travailleur contre des voltages élevés.

Il n’existe actuellement pas de norme européenne officielle régissant cette conception.

Toutefois, l’Allemagne teste actuellement la norme VDE 0680. Cette norme permet d’utiliser la chaussure jusqu’à 1.000 volts.

Caractéristiques conductrices

electricien chaussure

Tout comme les chaussures isolantes, les chaussures de sécurité conductrices, pourvues du code C selon la norme EN 345, sont moins utilisées.

Les chaussures conductrices doivent laisser passer l’électricité et la tension de réseau via la semelle en direction de la terre.

Une chaussure de sécurité aux caractéristiques conductrices garantit par conséquent que vous êtes protégé contre les tensions de réseau.

Par rapport aux chaussures antistatiques, elles disposent d’une efficacité accrue en termes d’évacuation des charges statiques.

C’est surtout le cas dans des situations pour lesquelles il existe un risque d’explosion majeur.

Ce risque est principalement présent dans des secteurs tels que l’industrie pétrochimique, du feu d’artifice et de l’armement.

Pour l’utilisation de ces chaussures de sécurité, tout risque d’explosion ou d’étincelle doit avoir été supprimé.

Les risques de décharges électriques doivent également avoir été éliminés.

En effet, elles ne garantissent aucune protection face à ces décharges.

Conclusion

Comme mentionné en introduction, il n’existe pas d’EPI ou Équipement de Protection Individuelle spécifique au métier d’électricien.

Cela se doit au fait que selon la norme EN 50321, citée précédemment, des tests d’isolation doivent être réalisés lorsque l’EPI trempe dans l’eau.

Par conséquent, le seul équipement pouvant répondre à des conditions en milieu humide est une botte de sécurité pour électricien

Les chaussures de sécurité pour électricien sont utiles lorsque l’isolation ou la conductivité a lieu à hauteur de la semelle.

Toutefois, pour des situations d’isolation à des charges plus importantes, la protection doit également être garantie au niveau des mollets.

Et là encore, seuls de bottes de sécurité feront l’affaire.

Enfin, dans certains secteurs, une protection du pied supplémentaire doit être offerte.

Dans certains domaines, on a ainsi recours à l’emploi d’un tapis permettant l’isolation, posé à même le sol.

Découvrez différents modèles de chaussures de sécurité ultra légères ou encore notre top 5 chaussures de sécurité montantes.