Les différents types de pieds

Le guide des différents types de pieds

La composition du pied de l’humain inclut un total de 26 os. Dans le détail, le tarse compte 7 os, les métatarses en comptent 5 et les phalanges, 14. En outre, un pied comprend également dans l’ensemble 20 muscles, 16 articulations ainsi que 107 ligaments.

Cette morphologie du pied complexe explique naturellement pourquoi tous les pieds sont distincts. Par conséquent, une chaussure peut convenir à un type de pied et ne pas être adaptée à un autre, et ce, bien que les deux pieds aient la même pointure.

Pour en connaître un peu plus à ce sujet, voici un guide des différents types et formes de pied.

Les différents types de pieds

1. Morphologies de l’avant-pied

L’avant du pied est la zone la plus importante sur le plan de la variation géométrique du pied. Ainsi, les orteils et leur longueur déterminent la forme du pied d’une personne.

Trois formes d’avant-pied existent :

a. L’avant-pied égyptien

Il s’agit du type d’avant-pied le plus courant. En effet, 65% des Français en sont pourvus (et souffrent de mal aux pieds). Les personnes ayant un pied égyptien ont le gros orteil qui devance largement les autres. Les autres orteils de ce type de pied vont en descendant.

b. L’avant-pied carré

Vous connaissez certainement l’expression « avoir les pieds carrés » pour illustrer la maladresse d’un footballeur au moment de tirer aux buts. Le pied carré, également dénommé pied romain, concerne les personnes dont la longueur des trois ou quatre premiers orteils (à partir du gros orteil) est identique. 20% des Français ont ce type de pied.

c. L’avant-pied grec

Environ 15% des Français ont les pieds grecs. Le pied grec consiste en un deuxième orteil plus long que le premier orteil, également dénommé gros orteil.

2. Morphologie du pied selon la forme de la voûte plantaire

Zone du pied unissant le talon (calcanéum) et les métatarses, la voûte plantaire est une autre variation morphologique du pied.

Le poids du corps humain est réparti sur 3 points d’appui :

  • Le calcanéum
  • La première tête métatarsienne
  • La cinquième tête métatarsienne

 

D’une manière générale, la voûte plantaire a donc une fonction stabilisatrice. Par ailleurs, elle permet d’amortir les chocs. À l’instar du mollet, elle sert également de pompe veineuse des membres inférieurs. Une pompe vascularisante a comme fonction de propulser le sang vers le haut, c’est-à-dire vers le cœur.

Les 3 morphologies de voûte plantaire déterminent les 3 types de pieds :

  • Lorsque la voûte plantaire est creuse ou cambrée, le pied est dit creux
  • Le pied avec voûte plantaire normale
  • Lorsque la voûte plantaire est affaissée, le pied est dit plat

 

Un pied creux ou un pied plat sera responsable de pertes d’équilibre. La personne ayant un de ces types de pieds aura des difficultés à se tenir sur une seule jambe. Cela se doit au fait que dans ces deux cas, la voûte plantaire ne remplit son rôle stabilisateur du poids.

En outre, ces deux types de pieds peuvent provoquer des douleurs articulaires dans la zone du pied et dans les articulations telles que les chevilles, les genoux et les hanches. Enfin, la hauteur de la voûte plantaire détermine également la place nécessaire pour le pied. Lorsqu’elle est creuse, la voûte plantaire fera remonter le cou-de-pied, à savoir le dessus du pied. La personne ressentira alors une pression sur la partie supérieure du pied. Dans ce cas, il faudra utiliser un type de chaussure au serrage souple ou choisir une chaussure plus large.

Vous êtes à la recherche de chaussures de travail légères?

Découvrez toutes les chaussures de sécurité Lockfeet® qui allient style confort et légèreté!
Offre

3. Types de pieds selon la pronation ou la supination

Mouvements physiologiques complexes, la pronation et la supination s’initient au niveau des articulations de l’avant-pied. Ces deux mouvements guident les articulations du medio-pied et de l’avant-pied.

En d’autres termes, la pronation et la supination correspondent au type de déroulement du pas.  La supination du pied correspond au mouvement soulevant le bord médial du pied. Par contre, la pronation correspond au mouvement d’enroulement du pied vers l’intérieur afin de permettre la répartition de l’impact.

Dans l’ensemble, on distingue 3 mouvements physiologiques du pied :

  • La pronation : concernant 45% de la population française, il s’agit d’un mouvement de déversement du pied vers l’intérieur. On parle de supronation lorsque ce mouvement est trop exagéré et que le déroulement de pas se fait sur la face du gros orteil.
  • La supination : le mouvement de déversement a lieu sur l’extérieur du pied. La supination concerne 10% des Français. Lors de celle-ci, le déroulement du pied se termine sur le petit orteil.
  • La foulée neutre ou universelle : concernant également 45% de la population, celle-ci consiste en un déroulement de pas équilibré qui se termine sur le centre du pied.

4. Types de pieds selon la largeur

On a l’habitude de penser que la pointure du pied est déterminée par sa longueur. Toutefois, la plupart du temps, c’est la largeur qui détermine cette pointure. Outre la carrure, la largeur équivaut également au périmètre du pied dans la zone des métastases, également dénommé grosseur du doigt.

Selon la méthode de mesure de la taille du pied Mondopoint, plusieurs largeurs de pied sont possibles pour une même personne.

Par exemple, une personne avec une longueur de pied de 270 mm et un périmètre de 254 mm aura une largeur de pied de 10. Par contre, une personne avec une longueur de pied de 270 mm et un périmètre de 266 mm aura une largeur de pied de 12.

 

Conclusion :

Comme nous l’avons vu, il existe différents types de pieds en fonction de l’avant-pied, de la voûte plantaire, du type de foulée et de la largeur du pied. Par conséquent, nous pouvons en effet conclure que toutes les personnes ont des particularités propres en ce qui concerne la morphologie de leurs pieds.

Lors du choix de chaussures de sécurité optimales, il convient de procéder à un essayage préalable de celles-ci de manière à opter pour la pointure convenant à notre type de pied. D’autre part, le port de bonnes chaussures de sécurité confortables et flexibles est essentiel pour éviter tous types de blessures ou d’accidents sur le lieu de travail.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.