maladies des pieds

Les maladies de peau les plus courantes sur les pieds

Il existe plusieurs pathologies touchant nos pieds. Parmi ces problèmes de pieds courants, on trouve diverses maladies de peau. Celles-ci peuvent affecter de manière directe ou indirecte la  peau mais également :

– les ongles ;

– les muscles ;

– les tendons ;

– et les articulations.

Nous abordons ces différents problèmes de pieds sur notre blog.

Toutefois, aujourd’hui, nous avons décidé de vous livrer un classement des maladies de peau les plus courantes sur les pieds. Parallèlement, nous accompagnons les principales maladies dermatologiques du pied de solutions simples lorsque vous en souffrez.

Les 6 maladies de peau sur les pieds les plus fréquentes

Sensible à de nombreux facteurs et confrontée à de nombreuses menaces, la peau des pieds réagit généralement en provoquant des pathologies. La majorité de ces maladies de peau sont généralement bénignes. Toutefois, en l’absence de traitement, celles-ci peuvent s’aggraver.

Ces maladies de la peau sur les pieds affectent le derme de ceux-ci. Mais ces pathologies dermatologiques concernent également d’autres zones du corps. C’est la raison pour laquelle il convient de les soigner afin qu’elles n’affectent pas d’autres parties. 

1. Les cors

Épaississement de la couche cornée de l’épiderme, le cor est une accumulation de cellules mortes. La caractéristique principale d’un cor est que sa forme est conique tel un clou s’enfonçant dans la peau. 

Engendré par les frottements ou une hypertension du derme contre la paroi interne de la chaussure, un cor peut également se loger sous l’ongle du pied ou dans les sillons.

Que faire en cas de cors ?

Généralement, il est possible de remédier à un cor en procédant au retrait de l’accumulation de peau. Vous pouvez également mettre le pied concerné dans un bain d’eau tiède afin de ramollir la peau.

2. Les durillons

Durillons pied

S’opposant au cor d’un point de vue morphologique, un durillon est plus aplati. La plupart du temps, il apparaît généralement avant le cor et se situe sous l’avant-pied. Toutefois, sa profondeur est moindre et son apparence peut inclure des pointes cornées.

Que faire en cas de durillons ?

En cas de durillons, vous pourrez utiliser les mêmes solutions que pour les cors.

Celles-ci comprennent :

  • les bains d’eau tiède permettant le ramollissement de la peau ;
  • l’utilisation d’une pierre ponce ou planche d’émeri pour le retrait de la peau ;
  • l’application d’une crème hydratante pour l’adoucissement de la peau.

3. Les mycoses

mycose pied

Les mycoses de la peau résultent de la profusion de bactéries. Deux types de mycoses peuvent affecter les pieds :

    Les mycoses de la peau ou pieds d’athlètes :

Champignon raffolant des zones humides, chaudes et sombres, la mycose de la peau ou pied d’athlète apparait entre les orteils. Ce type de maladies de la peau sur les pieds provoque une gêne importante mais également des rougeurs et des fissures. Le pied d’athlète peut en outre s’étendre sur la plante du pied ou sur le dos du pied.

    Les mycoses des ongles des pieds, également nommées onychomycoses

Affectant un ongle ou la totalité de ceux-ci, les mycoses des ongles ou onymychoses provoquent un épaississement, un blanchiment ou jaunissement de l’ongle concerné. En outre, ce type de mycose peut également provoquer une sensation de chaleur et de brûlure dans le pied.

Que faire en cas de mycoses ?

Afin de prévenir l’apparition de mycoses, il convient dans un premier temps de garder ses pieds au sec. Vous veillerez également à ce que leur hygiène soit irréprochable.

Varier le type de chaussures et de chaussettes utilisées est également utile pour éviter la survenue de ce type de maladies de peau sur les pieds.

Par ailleurs, vous éviterez de marcher les pieds dénudés dans les vestiaires ou les douches publiques. En cas de persistance des mycoses malgré l’application de ces solutions, il est préférable de consulter un podologue-pédicure. De cette manière, on évitera que cette infection affecte une autre zone du corps.

4. Les ampoules

Ampoules

Petit cavité cutanée pleine de liquide translucide, une ampoule se forme généralement sous l’épiderme à cause de frottements entre la peau du pied et la zone interne de la chaussure.

Cette maladie de peau sur les pieds provoque une douleur importante. À cause d’elle, les coureurs sont souvent obligés d’arrêter la pratique de la course à pied.

Que faire en cas d’ampoules ?

Afin d’éviter l’apparition d’ampoules, il est préférable dans un premier temps de porter des chaussures et chaussettes adaptées à vos pieds. Ces éléments devront être à la bonne taille.

Lorsqu’une ampoule se forme, il est préférable de ne pas la percer. Il vaut mieux attendre qu’elle se brise par elle-même.

Ensuite, vous veillerez à recouvrir l’ampoule d’un pansement. Vous attendrez qu’elle éclate naturellement. L’application d’une pommade antibiotique et d’un pansement permettra également qu’une infection ne se développe pas.

Afin de réduire la friction et d’éviter que l’ampoule ne se reforme, on veillera également à couvrir la zone du pied où se trouve l’ampoule. 

5. Les crevasses

crevasse pied - que faire?

Résultant de la sécheresse et de l’épaississement de la peau, les crevasses se trouvent généralement dans la zone du talon. Elles sont la plupart du temps provoquées par la marche à pieds nus. Des chaussures ouvertes peuvent également engendrer l’apparition de crevasses.

Que faire en cas de crevasses ?  

Dans un premier temps, vous veillerez à trouver et supprimer la cause des crevasses. Par la suite, les soins et l’hydratation des pieds permettront de réduire ce problème.

6. La dyshidrose

pieds sensibles

Type d’eczéma affectant la plante des pieds ainsi que la paume des mains, la dyshidrose survient sous forme de rougeurs et de petites cloques. Provoquant une gêne, elle évolue ensuite positivement en se séchant. Par la suite, des petites croutes de couleur marron apparaissent.

D’origine inconnue et résultant de la chaleur, une dyshidrose peut apparaître indistinctement sur les deux pieds.

Que faire en cas de dyshidrose ?

Dans un premier temps, on veillera à bien sécher ses pieds, principalement entre les orteils. On évitera également le port de chaussures provoquant la survenue de transpiration.

Enfin, l’application d’une crème corticoïde est le traitement le plus efficace contre la dyshidrose.  

Conclusion :

Dans cet article, nous avons souhaité vous exposer les principales maladies de peau les plus courantes sur les pieds. Bien que dans la majorité des cas bénignes, ces divers problèmes dermatologiques peuvent constituer une gêne importante au quotidien. C’est la raison pour laquelle nous vous avons fourni plusieurs solutions pour y remédier.

Toutefois, si ces solutions ne donnent pas de bons résultats, la consultation d’un professionnel de la santé sera primordiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *