les métiers les plus stressants

Voici les 10 des métiers les plus stressants au monde

Quels sont les métiers les stressants au monde ? Certains emplois sont plus pénibles que d’autres. Et bien qu’un certain niveau de stress soit normal sur le lieu de travail, ces métiers sont davantage susceptibles d’engendrer des périodes d’épuisement professionnel chez les travailleurs.

Toutefois, tous les stress n’ont pas des implications néfastes au quotidien. Une certaine dose de stress sain peut être un moteur en termes de motivation. Toutefois, malgré tout, un stress malsain peut être un frein sur le plan de la concentration.

Depuis plusieurs années, les carrières dans le secteur militaire et dans la sécurité publique figurent parmi les métiers les plus stressants au monde. Selon une étude récente du site spécialisé CareerCast, les militaires de carrière, les pompiers, les pilotes de ligne et les agents des forces de l’ordre sont les quatre professions les plus stressantes. En effet, les niveaux de stress des tâches sont plus répandus dans le secteur militaire, dans le travail policier et dans la lutte contre les incendies. Ce stress accru est imputable aux exigences physiques, aux dangers sur le lieu de travail, aux conditions environnementales et au risque de blessure corporelle ou de blessure à une autre personne dont le travailleur est directement responsable dans ces professions.

Voici le classement des dix métiers les plus stressants au monde.

Le top 10 des métiers les plus stressants au monde

1. Militaire de carrière

militaire de carrière

Comme le montrent toutes les guerres, devoir évoluer sur le champ de bataille est un travail exténuant pouvant entraîner des blessures qui marqueront une vie entière, voire la mort. Il n’est donc pas étonnant que militaire de carrière figure en tête du classement des métiers les plus stressants du monde.  

Par ailleurs, de nombreux militaires développent des troubles psychologiques et des troubles de stress post-traumatique. D’une manière générale, 30% des militaires développent des troubles mentaux dans les 3 à 4 mois suivant leur démobilisation. Plusieurs facteurs peuvent perturber l’état de bien-être d’un militaire professionnel. Il peut s’agir par exemple de la survenue d’un événement traumatique, de troubles psychiques en rapport avec les exigences du métier (stress, anxiété) et de conditions de vie parfois difficiles.

Enfin, les soldats sont susceptibles de rencontrer une autre difficulté. En effet, beaucoup de militaires éprouvent des difficultés pour transférer leurs compétences sur le marché du travail en fin de carrière. 

 

2. Pompier

Pompier métier stressant

Les pompiers sont confrontés à des situations risquées mettant leur vie en péril dans le cadre de leur profession. Les tâches des pompiers impliquent souvent des interactions avec le public pouvant être physiquement exigeantes.

Par ailleurs, de nombreux pompiers travaillent bénévolement et sont confrontés aux mêmes dangers que leurs pairs rémunérés, sans aucune compensation. 

Outre les contraintes liées aux horaires ou au rythme de travail, les pompiers peuvent être confrontés à de nombreuses situations stressantes relatives à la mort d’une victime adulte ou d’un enfant. Par conséquent, les professionnels de ce secteur ressentent régulièrement de l’épuisement professionnel et émotionnel, de l’insomnie, de l’anxiété, des troubles dépressifs et des troubles de somatisation.

Protégez vos pieds efficacement avec Lockfeet® aujourd'hui!

Découvrez toutes les chaussures de sécurité qui allient style confort et légèreté!
Offre

3. Pilote de ligne

Les pilotes de lignes commerciales doivent faire face à une multitude de facteurs de stress durant un vol. Ce stress est le produit de la responsabilité importante pesant sur leurs épaules. En effet, ils doivent amener les personnes à destination dans les meilleures conditions possibles. Il n’est pas donc pas surprenant que cette profession figure en bonne place des métiers les plus stressants au monde.

Outre les risques d’accidents fatals, les pilotes de ligne doivent également faire face à des contraintes météorologiques, aux passagers mécontents ou indisciplinés et à un risque d’actions terroristes. De plus, la concurrence pour un poste dans les principales compagnies aériennes est féroce.

Une étude de 2016 a montré qu’une part importante des pilotes présentait des symptômes de dépression. Pour un plus petit nombre, cela allait même jusqu’à des idées suicidaires. En France, depuis plusieurs années, la gestion du mental est ainsi intégrée à la formation des pilotes de ligne.

4. Policier

Le métier de policier, comme tout métier impliquant des tâches de sécurité publique, est très stressant. Ces professionnels font face à toutes sortes de situations potentiellement dangereuses ou mortelles.

Il y a plusieurs années, un rapport de l’inserm avait montré que le risque de suicide parmi les rangs de la police est de 36% supérieur au reste de la population. Parallèlement, les fonctionnaires policiers font régulièrement face à des périodes d’épuisement professionnel et de stress permanent.  

Par conséquent, de nombreuses institutions policières à travers le monde ont créé des dispositifs de gestion du stress pour leurs fonctionnaires.

5. Journaliste de presse écrite

Autrefois, le métier de journaliste de presse écrite était réputé pour son côté glamour. Toutefois, de nos jours, journaliste de presse écrite fait partie des métiers les plus stressants au monde pour plusieurs raisons. D’une part, de nombreux éditeurs suppriment des emplois en raison de la baisse des revenus publicitaires et de la concurrence des sources d’informations en ligne. Par ailleurs, il s’agit d’une occupation compétitive où le stress est motivé par les délais serrés, les entretiens en langue étrangère et la possibilité de rencontrer des situations dangereuses. 

Une étude de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) avait pointé il y a quelques années les différents facteurs de stress du métier de journaliste. Il était apparu que pour 85% des journalistes sondés, la rapidité des tâches à exécuter figurait parmi le premier facteur de stress et de pression constante.

Enfin, ces dernières années, une étude Reuters a montré qu’une part importante des journalistes présentait des signes d’anxiété et de dépression dans le cadre de la couverture des évènements liés à la pandémie de Covid-19.

6. Radiodiffuseur

Tout comme les journalistes de presse écrite, les radiodiffuseurs font face à de nombreux facteurs de stress tels que les délais à respecter, la concurrence sur les dernières nouvelles et l’exposition à l’opinion publique. Par ailleurs, beaucoup de fonctionnaires de radios travaillent pour un salaire décevant au sein d’un marché du travail en déclin.

7. Organisateur événementiel

Vous songez à devenir organisateur événementiel ? Si vous tenez à votre tranquillité d’esprit, mieux vaut peut-être choisir une autre profession. L’organisation de réunions, de conventions et d’événements de toutes sortes nécessite une myriade de compétences organisationnelles et humaines susceptibles d’augmenter le stress. En outre, ce travail nécessite souvent de nombreux déplacements et une attention particulière aux détails.

Là encore, les facteurs de stress de ce métier sont le contact avec le public, les échéances et les imprévus ainsi que l’énorme pression physique et psychologique pesant sur les professionnels de ce secteur.

8. Responsable des relations publiques

Comme le nom de cette profession l’indique, un responsable des relations publiques doit travailler avec tous types de personnes, des clients en colère aux clients mécontents en passant par les journalistes indiscrets. En outre, il s’agit d’un travail cumulant de nombreuses heures de travail par jour et aux déplacements fréquents durant lequel il est souvent nécessaire de prendre la parole tout en étant de bonne humeur.

En 2015, une étude l’INRS et du Ministère du Travail avait montré que certaines relations avec le public peuvent être émotionnellement éprouvantes. Celles-ci peuvent résulter de contacts difficiles avec le client, de violences verbales et du fait de devoir afficher des émotions en contradiction avec son ressenti.

Tous ces facteurs augmentent la possibilité de survenue de burn-out et d’épuisement professionnel pour les responsables de relations publiques.

9. Cadre supérieur

La profession de cadre supérieur est bien plus que le simple fait de déléguer des tâches aux employés d’une société. Les cadres supérieurs doivent prendre des décisions organisationnelles importantes. De plus, la concurrence au sein de cette profession est féroce, et les aspirants ne manquent pas derrière vous pour prendre votre poste.

Cadre supérieur fait ainsi partie des métiers les plus stressants au monde pour plusieurs raisons. En tant que « super employé », un cadre supérieur travaille au minimum 9 heures par jour. Cela se doit au fait qu’au sein de cette profession, la pression est constante sur les personnes, les obligeant souvent à devoir dépasser leurs limites. En outre, les innovations technologiques ont permis une normalisation de l’addiction au travail dans ce secteur. Par conséquent, les troubles psychologiques associés tels que l’anxiété, les angoisses, le stress et les difficultés relationnelles sont en augmentation, indiquait il y a quelques années une étude de l’Université d’Oxford.

10. Chauffeur de taxi

Chauffeur de taxi n’est pas un travail adapté à tout le monde. Les chauffeurs de taxi doivent faire face à toutes sortes de situations stressantes et de frustrations telles que les clients grincheux ou ivres, la circulation aux heures de pointe et les heures passées assis au volant.

Une étude récente de l’École supérieure d’ingénierie de la santé au Maroc et de l’Institut universitaire de médecine du travail et de l’environnement de Reims avait dans ce sens indiqué que les contraintes cumulées telles que les horaires atypiques, les longues journées et nuit de travail, l’isolement, les violences externes et les problèmes de circulation provoquent la survenue d’un stress chroniques chez les conducteurs de taxi.

A la recherche d'une chaussure de sécurité légère?

Découvrez toutes les chaussures de sécurité Lockfeet® qui allient style confort et légèreté!
Offre

La plupart des métiers les plus stressants au monde impliquent des degrés importants d’épuisement professionnel physique et émotionnel, d’anxiété et de dépression. Toutefois, bien que ces professions comportent de nombreux risques pour la santé mentale et physique, la plupart des organisations ont mis sur pied des dispositifs de gestion du stress pour leurs travailleurs.

Conclusion :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.