sécher les chaussures de sécurité

Comment garder les pieds secs dans des chaussures de sécurité?

Dans cet article, nous vous livrons plusieurs recommandations afin de garder des pieds secs dans des chaussures de sécurité.

Nous abordons également le problème de l’humidité excessive et de la transpiration lors du port de chaussures de sécurité. 

Comment éviter l’humidité et la transpiration dans des chaussures de sécurité

Les conséquences de l’humidité et de la transpiration dans les chaussures de sécurité

Si vous travaillez dans un environnement humide, en extérieur ou en intérieur, vous voudrez certainement garder vos pieds secs dans des chaussures de sécurité. Par ailleurs, si votre travail s’effectue dans un environnement fortement soumis à la chaleur, vous chercherez probablement à éviter la transpiration provoquée par les doublures épaisses des chaussures de sécurité.

D’une part, l’humidité et la transpiration sont susceptibles de provoquer des problèmes tels qu’une sensation désagréable dans la chaussure. La sudation excessive peut également provoquer l’apparition de bactéries et d’odeurs nauséabondes aux pieds.

Problème d’hyperhidrose plantaire

Lorsque le travailleur connaît des problèmes d’hyperhidrose plantaire, son pied glisse dans la chaussure de sécurité. Cet inconfort dû à la transpiration excessive des pieds s’accompagne souvent de la survenue de peau planche sur le pied et de mauvaises odeurs.

Odeurs nauséabondes

Lorsque le pied transpire et que l’humidité se répand dans la chaussure de sécurité, des odeurs nauséabondes apparaissent. La transpiration n’est pas véritablement responsable de ces mauvaises odeurs. En effet, celles-ci se doivent aux bactéries se développant sur la peau du pied. Avides de ces environnement chauds et humides, ces bactéries s’alimentent de la transpiration. Elles génèrent des substances chimiques provoquant les mauvaises odeurs.

 

Recommandations pour garder ses pieds secs dans des chaussures de sécurité

comment sécher les chaussures de sécurité

Voici quelques recommandations pour maintenir vos pieds secs dans des chaussures de sécurité. Ces différents conseils vous permettront d’éviter la transpiration excessive et les problèmes d’odeurs nauséabondes.

1. Bien choisir ses chaussures de sécurité

Dans un premier temps, le travailleur doit opter pour des chaussures de sécurité dont la norme de sécurité permet de garantir que le pied reçoit la meilleure aération possible. Par exemple, si vous travaillez dans un environnement sec et propre, il conviendra de choisir des chaussures de sécurité normée S1P. Cette chaussure doit bénéficier d’une bonne aération afin que le pied ne transpire pas. Ses matériaux de conception doivent permettre une respirabilité et une ventilation des espaces de la chaussure de sécurité.

Par ailleurs, la confection du modèle doit avoir des caractéristiques antibactériennes.

Par contre, si vous travaillez dans un environnement humide, il convient d’opter pour un modèle conforme à la norme S2. Celle-ci garantit qu’il s’agit de chaussures antistatiques pourvues d’un marquage WRU indiquant qu’elles sont en outre hydrofuges.

Vous veillerez également à choisir des chaussures de sécurité incluant un bon rembourrement assurant un maintien optimal du pied dans la chaussure. Ce rembourrement permet de sécher la sueur des pieds. 

2. Porter des chaussettes de sécurité optimales

Le port de chaussettes de sécurité peut également vous aider à garder vos pieds secs dans des chaussures de sécurité. Si votre environnement de travail est très chaud, vous pourrez choisir des chaussettes de sécurité anti-transpiration.

Ce modèle de chaussettes de travail évite l’apparition d’irritations, d’ampoules ou encore de bactéries.

 

3. De bonnes semelles de propreté

Des chaussures de sécurité avec une semelle de propreté ou semelle internet amovible garantissent également des pieds secs dans des chaussures de sécurité.  En effet, retirer cette semelle de propreté de la chaussure après une journée de travail permet de l’aérer. Vous penserez parallèlement à disposer d’une deuxième paire de semelles interne à utiliser pendant que l’autre sèche.

4. Laver ses chaussures de sécurité

Un bon nettoyage intérieur et extérieur de la chaussure de sécurité est nécessaire pour éliminer les zones dues à la transpiration. Cette transpiration est en effet susceptible de provoquer l’apparition de mauvaises odeurs et de bactéries.  Le nettoyage des parties intérieures de la chaussure permet de garder une bonne hygiène des pieds. 

Une fois vos chaussures de sécurité nettoyées, vous les sécherez au soleil.

5. Utilisation d’un traitement anti-transpiration

Plusieurs traitements spécifiques contre la transpiration sont disponibles sur le marché. Ces solutions vous permettront de lutter contre les sueurs excessives dans vos chaussures de sécurité.

Vous pourrez par exemple utiliser du talc apposé directement sur le pied pour éviter la transpiration. Un bain de pieds ou un frottement des pieds avec du bicarbonate de soude permettra d’éliminer les bactéries se formant à cause de la transpiration. Le bicarbonate de soude réduit la transpiration en l’absorbant et bloque l’apparition de mauvaises odeurs.

Si ces traitements ne fonctionnent pas, vous pourrez essayer d’autres solutions telles que les sprays désinfectants et désodorisants et les crèmes et gels anti-transpirants.

6. Utilisation d’une semelle anti-transpiration

Nous avons vu qu’une semelle de propreté amovible était utile pour garder ses pieds secs dans des chaussures de sécurité. Parallèlement, l’utilisation d’une semelle anti-transpiration peut également aider à vaincre les sueurs abondantes des pieds dans les chaussures de sécurité.

Conçues avec des matières permettant l’absorption de l’humidité des pieds, elles permettent d’évacuer la transpiration. Il peut s’agir de semelles alliant la laine à la viscose, une matière plastique d’origine végétale aux caractéristiques absorbantes et respirantes. 

7. Un traitement antifongique et antibactérien

Pour vaincre la transpiration des pieds, un traitement à base d’huiles essentielles naturelles pourra être utile. Cette solution possède des vertus antiseptiques et antifongiques anti-transpirantes et désodorisantes.

Par exemple, l’acide borique, une substance chimique également dénommée borax, a une action antiseptique et antifongique sur l’épiderme. Une simple pincée de borax dans les chaussures de sécurité et dans les chaussettes de travail permet de réduire la transpiration des pieds. Cette solution bon marché est également utile contre l’humidité des pieds et les champignons.

 

Conclusion :

Il existe plusieurs solutions pour garder ses pieds secs dans des chaussures de sécurité. Dans un premier temps, le choix de chaussures de sécurité optimales est une garantie contre la transpiration et l’humidité. Parallèlement, des matériaux de conception légers des chaussures de sécurité permettent également de limiter la survenue de transpiration excessive. Enfin, plusieurs traitements disponibles sur le marché existent pour réduire les sueurs abondantes et les mauvaises odeurs des pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.