Port de chaussures de sécurité

Dans quels secteurs d’activité le port de chaussures de sécurité est obligatoire ?

Port de chaussures de securite

Certaines professions et certains secteurs d’activité exigent que les travailleurs portent obligatoirement des chaussures de sécurité.

Le port de chaussures de protection est indispensable pour divers métiers car leurs environnements de travail présentent de nombreux risques.

D’un point de vue général, les chaussures de sécurité sont obligatoires dans toutes les professions pour lesquels une personne est debout et en contact avec certains produits dangereux. 

La législation française dispose de plusieurs normes régissant l’usage de chaussures de sécurité.

La connaissance de ces normes et des différents marquages spécifiques permet de déterminer les métiers pour lesquels le port de chaussures de sécurité est nécessaire et obligatoire.

Rappel des normes principales pour le port des chaussures de sécurité

Les normes de sécurité essentielles des chaussures de sécurité vous aident à choisir le type de protection du pied dont vous avez besoin en fonction de votre secteur.

Normes de sécurité principales des chaussures de sécurité

Plusieurs normes de sécurité principales réglementent les chaussures de sécurité.

Dans un premier temps, on compte la norme générale EN ISO 20345.

Obligatoire en France et régie au niveau européen, elle garantit que la chaussure de sécurité est pourvue d’un embout de protection résistant à des chocs de 200 joules et à des écrasements de 15 kN.

Vient ensuite la norme EN 20348. Cette norme de sécurité principale régit les chaussures de sécurité dont l’embout de protection doit résister à des chocs allant jusqu’à 100 joules.

La norme de sécurité EN 20347 régit les chaussures de sécurité sans embout de protection.

La norme de sécurité EN 20349 régit les chaussures de protection capables de résister contre les risques thermiques et les projections de métal fondu.

Ces risques sont présents dans des secteurs tels que les fonderies et lors d’activités telles que le soudage.

Des chaussures de sécurité spécifiquement résistantes au glissement (voir les marquages SRA, SRB et SRC) doivent être conformes à la norme de sécurité EN 13287.

Plus précisément, les normes de sécurité EN 17249 et EN 11393 encadrent les chaussures de sécurité résistantes aux coupures de scie à chaîne.

Enfin, la norme ESD assure que la chaussure de sécurité est électrostatique et protégées contre les phénomènes électrostatiques.

Marquages additionnelles spécifiques

Si votre métier comporte des risques spécifiques inhérents au secteur, plusieurs marquages de sécurité additionnels vous apportent une protection supplémentaire.

Marquage additionnel port de chaussures de sécurité
  • Le marquage SB englobe les caractéristiques fondamentales de la norme EN 20345.
  • Vient ensuite le marquage S1 qui comprend SB plus des fonctionnalités antistatiques A, un arrière fermé et une capacité d’absorption des chocs au talon E.
  • Le marquage S1P inclut les caractéristiques du marquage S1 plus une semelle antiperforation P.
  • Le marquage S2 inclut les caractéristiques du marquage S1 plus une imperméabilité à l’eau.
  • Le marquage S3 équivaut au marquage S2 plus une semelle antiperforation P plus une semelle à crampons.
  • Le marquage S4 équivaut au marquage SB plus une capacité antistatique A plus une absorption des chocs au talon E plus une résistance aux hydrocarbures FO.
  • Le marquage S5 équivaut au marquage S4 plus une semelle antiperforation P plus une semelle à crampons.
  • Le marquage SRA garantit que les chaussures de sécurité ont passé des tests d’adhérence au niveau de la semelle sur une plaque céramique recouverte de détergent.
  • Le marquage SRB garantit que les chaussures de sécurité ont passé des tests d’adhérence au niveau de la semelle sur une plaque d’acier recouverte de glycérine.
  • Le marquage SRC inclut les marquages SRA et SRB.
  • Le marquage A signifie que les chaussures de sécurité sont antistatiques.
  • Le marquage P garantit que les chaussures de sécurité sont pourvues d’une semelle de protection.
  • Le marquage WR (Water Resistant) signifie que la membrane des chaussures de sécurité est résistante à l’eau ou imperméable.
  • Le marquage FO garantit que la semelle est résistante aux hydrocarbures.
  • Le marquage E garantit que le talon de la chaussure de sécurité absorbe optimalement les chocs.
  • Le marquage HI indique que les chaussures de sécurité disposent de capacités d’isolation à la chaleur.
  • Le marquage CI indique que les chaussures de sécurité disposent de capacités d’isolation face au froid.
  • Le marquage HRO indique que les chaussures de sécurité sont équipées d’une semelle résistante à la chaleur.
  • Le marquage HI-3 indique que les chaussures de sécurité sont équipées d’une semelle résistante à la chaleur par contact.

Port de chaussures de sécurité : choisir en fonction du secteur ?

Comme mentionné ci-dessus, plusieurs secteurs d’activité exigent le port obligatoire de chaussures de sécurité. Parmi ceux-ci, on trouve bien entendu les chantiers BTP, la manutention, le travail en cuisines, la fabrication alimentaire, les métiers de l’électricité, le secteur de la pêche, le secteur de la santé, le secteur des transports, les métiers de la mécanique ou encore les travaux en extérieur.

En fonction de votre secteur d’activité et des risques inhérents à celui-ci, vous pourrez déterminer la norme et le marquage nécessaires.

Normes de sécurité, marquages et environnements de travail

Pour un environnement de travail avec un sol plat, le travailleur choisira des chaussures de sécurité conformes au marquage SB.

Outre les caractéristiques de protection fondamentales, ces chaussures de protection disposent de propriétés antistatiques, d’une bonne absorption de l’énergie au talon, d’une semelle résistante aux hydrocarbures et d’une semelle antiperforation.

Le marquage SB implique une résistance à l’abrasion et également un arrière fermé ou non.

Toujours pour un environnement de travail sec avec un sol plat, on pourra choisir le marquage S1.

Celui-ci implique que les chaussures de sécurité sont pourvues d’un arrière fermé, de propriétés antistatiques, d’absorption au talon et d’une semelle résistante aux hydrocarbures.

Le marquage S1P implique que les chaussures de sécurité disposent de l’arrière fermé, de propriétés antistatiques, d’absorption d’énergie au talon, d’une semelle résistante aux hydrocarbures et d’une semelle antiperforation.

Elles conviennent pour des environnements de travail secs avec un sol à risque.

Le marquage S1P sera utile pour les métiers de la mécanique, de l’industrie légère, de l’artisanat ou de la logistique.

Le marquage S2 convient pour un environnement de travail humide avec un sol plat. Il inclut un arrière fermé, une semelle résistante aux hydrocarbures et une tige en matière hydrofuge.

S2 régit également des chaussures de sécurité aux propriétés antistatiques disposant d’une absorption au talon.

S2 sera utile dans l’agro-alimentaire, la logistique et dans les travaux en cuisine.

Le marquage S3 régit les chaussures de sécurité nécessaires pour un environnement de travail humide avec un sol à risque.

Il inclut un arrière fermé, d’une semelle résistante aux hydrocarbures, d’une semelle anti-perforation et d’une tige hydrofuge. Des chaussures de sécurité S3 ont également des propriétés antistatiques et une bonne absorption des chocs au talon.

Cette norme convient pour métiers de nombreux secteurs tant en extérieur qu’en zone humide.

Il pourra donc s’agir de métiers de l’industrie, de l’aménagement d’espaces verts, de l’urbanisme et de la construction.

Les chaussures de sécurité au marquage S4 comprennent les caractéristiques du marquage S1.

Toutefois, elles sont en outre résistantes à l’eau.

Couplées à la norme ESD, elles conviennent parfaitement pour des métiers tels qu’électricien.

Ce type de chaussures de sécurité sera également utile dans des secteurs où il est nécessaire de garantir la protection de matériaux sensibles à l’électricité contre des charges statiques limitées.

Le marquage S5 régit des chaussures de sécurité incluant les caractéristiques du marquage S4.

Ce marquage inclut également semelle anti-perforation (P) et une bonne résistance à l’eau.

Ce type de chaussures de sécurité offre une protection adaptée aux milieux les plus difficiles, en protégeant du froid, de l’humidité, des sols boueux ou encore des projections en tout genre.

Conclusion : Quand porter des chaussures de sécurité?

La connaissance des normes et marquages régissant le port obligatoire de chaussures de sécurité vous aidera à choisir avec précision le modèle qui convient à votre métier.

Cela vous permet en outre de prendre conscience des risques inhérents à votre environnement de travail et d’assurer une protection maximale à vos pieds durant la réalisation des tâches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.